concerts voix de femmes

 PROGRAMMATION 2021


Vendredi 11 juin - grande scène


pomme

Crédits ©Emma Cortijo

Révélée en 2017 avec un premier album aux allures folk ("A peu près") suite logique d’ « En cavale » (2016), qui reçut l’honneur des critiques. La chanteuse Pomme file en 2020 vers le succès avec son second Opus "Les Failles".

 

Un premier album qui la révèle, un second où elle se révèle.

Pomme a confirmé avec "Les Failles" (sorti en 2019) Nouvelle édition « Les Failles Cachées » en 2020 ses talents d'écriture, de chanteuse, d'artiste aidée par Albin de la Simone que l'on retrouve à la production de ce nouvel opus moins aseptisé que le précédent tant dans la musique que dans ses textes où elle livre ses failles intimes ou ses engagements LGBT ou écolo.

 

Pas si lisse qu'elle ne paraissait, Claire Pommet, qui fait de la scène son terrain de prédilection. Tout doucement, derrière sa guitare ou son autoharpe, Claire Pommet pousse les murs de la chanson française et de ses codes un peu rigides, et nous propose un oasis musical frais et lumineux.

 

Pomme nous livre ses failles et questionnements sur la solitude, l’amour, la mort ou l’état de la planète.

 

C’est doux et acidulé, mélancolique et poétique, et surtout très beau.




Retrouvez POMME




vendredi 11 juin - grande scène


camélia jordana

Crédits ©

Chanteuse de talent mais aussi actrice césarisée, Camélia Jordana est une artiste accomplie.

 

Révélée par La Nouvelle Star en 2009, elle rafraîchit et réinvente la chanson française. Raconter son quotidien de femme, sur des mélodies entêtantes et envoûtantes : voici sa marque de fabrique. Vent de renouveau dans le paysage musical français, à tout juste 28 ans, Camélia Jordana compte déjà de grands succès : « Calamity Jane », « Moi c’est », « Dans la peau » ou bien l’incontournable « Non non non (Écouter Barbara) » qui lui vaut deux nominations aux Victoires de la Musique dans les catégories « Artiste Révélation du Public » et « Artiste Révélation Scène ».

 

En 2019, Camélia remporte une Victoire de la musique pour son dernier album « LOST ». « facile x fragile » signe le grand retour de Camélia Jordana, un double album fascinant et éclectique, deux faces de cette artiste surdouée, un grand écart entre des tubes pop et des titres intemporels.

 

Artiste féminine française la plus diffusée en radio en 2020 et 2ème meilleure performance francophone de l’année en radio & TV avec « Facile » certifié single de platine. « Silence » son nouveau single s’impose déjà comme le tube de ces prochains mois.

L’album met également à l’honneur « Wild man », un titre co-composé par Woodkid. Ce retour événement lui a valu deux nominations aux NRJ Music Awards 2020, dans les catégories « Artiste féminine francophone de l’année » et « Chanson francophone de l’année » ainsi qu’une nouvelle nomination aux Victoires de la musique 2021 pour la « Chanson originale » avec « Facile ».




Retrouvez camélia jordana




vendredi 11 juin - grande scène


prudence

Crédits © Julie Trannoy

De The Dø à Prudence, à chaque naissance un baptême, et à chaque renaissance, son nouveau nom.

 

Un prénom, dans ce cas précis, qu’Olivia Merilahti a choisi pour décliner l’identité et la nature de cette première aventure musicale en solitaire. Un album de pop multidimensionnelle, qui répond au nom et aux échos d’une alter-ego venue d’ailleurs : Prudence.

 

Après s’être illustrée pendant plus de dix ans au sein du duo The Dø, c’est à l’issue de leur dernière tournée que le chemin solo d’Olivia s’est dessiné. Une autre direction qui a pris le temps de l’évidence, authentique et irrésistible, pour naître aujourd’hui sous les traits d’un double justicier. Cette Prudence, dont la liberté permet au songwriting d’Olivia d’introduire une autre sphère. Celle où les carcans se fêlent enfin pour laisser passer sa propre lumière.

Toujours portée par un amour dédié à la pop sous toutes ses formes et une volonté de retranscrire l’air du temps, ce premier album puise ses racines dans différents décors.

 

Aidée par un équipage composite de collaborateurs (Xavier de Justice, Surkin…), Prudence se sert de la distance entre elle et sa créatrice pour faire passer ses messages. Plus rien n’est impossible, il suffit d’en avoir la conviction et le courage. C’est précisément l’une des missions de cette héroïne. Femme, sœur, mère, justicière, quatrième étoile des Cat’s Eyes, néo-Rachel de Blade Runner, le « Ghost in the Shell » dans le miroir qui éclot une fois la nuit tombée, et offre son pouvoir aux yeux du monde. Celui de mettre en musique la science-fiction au service de la réalité. Et s’élever.




Retrouvez prudence




samedi 12 juin - grande scène


kimberose

Crédits ©

Auteure-compositrice interprète, Kim Kitson-Mills est une chanteuse sidérante, une tornade de feeling. Sa voix convoque instantanément la mémoire des divas douloureuses du jazz et de la soul.

 

« OUT » c’est le disque d’une femme forte, puissante, entrée dans la lumière. Qui a su explorer ses failles, accepter ses faiblesses pour renaître, et faire entendre sa voix dans toutes ses nuances. Out, c’est une porte qui s’ouvre, quelque chose qui s’éclaire. Mais surtout, une véritable déclaration d’indépendance.

 

Chapter One, en 2018, qui l’emmène sur les scènes des plus grands festivals. Un succès qui lui permet de s’affirmer en tant que chanteuse, auteur et compositeur. Kimberose décide de tracer sa route, sans groupe pour l’entourer, multiplie les rencontres, s’ouvre à d’autres univers, travaille avec le Britannique Blair MacKichan (Sia), avec Jeremy Louwerse, le bassiste qui l’accompagne en tournée, ainsi qu’avec son propre frère cadet Brian. Et confie la réalisation du disque à Régis Ceccarelli, qui comprend comme personne la direction qu’elle veut lui donner. Résultat : Out est un deuxième album en forme de libération dont le single Back On My Feet, hymne à la reconquête de soi, donne à tout l’album un superbe élan.

 

C’est ce cheminement intime qui traverse les titres solaires de l’album, héritiers des grandes heures de la soul sixties et du rn’b, tous déploient plus que jamais les nuances de l’incroyable voix soul de Kimberose, que les remous de la vie ont façonnée.




retrouvez kimberose




samedi 12 juin - grande scène


hoshi

Crédits ©Axel Vanhessche

Deux ans après un premier album intitulé « Il suffit d’y croire » écoulé à plus de 200 000 exemplaires, celle que l’on qualifie de nouvelle étoile de la chanson française (référence à son nom de scène, étoile en japonais) a sorti un deuxième opus en 2020.

 

C’est dans le tourbus d’une tournée de plus de 140 dates à travers la France que naît ce nouvel album baptisé Sommeil levant, dont le premier extrait Amour Censure inonde déjà les ondes des radios et cumule plus d’un million de vues sur Youtube.

 

À présent âgée de 23 ans, Hoshi, nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation Scène, a su acquérir une maturité qu’elle met en exergue avec brio dans 14 nouvelles compositions qu’elle signe intégralement de son statut d’autrice-compositrice-interprète. Elle y aborde des thèmes plus personnels sur des mélodies résolument modernes, dans lesquelles on retrouve des influences tantôt plus urbaines, tantôt plus électroniques, sans trahir l’essence pop-rock qui lui a ouvert les portes du succès.

 

Parmi ces 14 titres, Hoshi nous embarque dans un voyage coloré entre ses souvenirs d’enfance, ses blessures personnelles, et ses premiers pas dans la vie d’artiste. 

 

Un album plus tranché, à l’image du parcours de cette artiste qui n’a pas fini de faire parler d’elle.




retrouvez hoshi





justine time

JustineTime 

 

Jeune chanteuse multi-instrumentiste (piano, guitare, batterie) de 16 ans à l'allure rock, formée au Conservatoire de Perpignan.

 

Une personnalité marquée par une énergie explosive, des qualités scéniques indéniables et une signature vocale. Des chansons principalement pop rock, folk et en majorité d’influence anglo-saxonne. Après quelques  premières parties remarquées, elle participe à divers tremplins Jeunes Talents et à l'émission The Voice Kids en 2019 jusqu’en demi finale. 



retrouvez justine time



aoudé

Aoudé vous embarque dans un univers musical métissé.

 

Un fleuve pas si tranquille, où l’eau ruisselle parfois comme une douce ballade, puis s’emporte dans des courants rock. Un peu plus loin elle s’apaise avec un rythme reggae… Elle reprend ensuite sa trajectoire vers une valse en passant par des vagues hip hop et finit par fusionner avec des flots orientaux et andalous.

 

Aoudé propose un répertoire de compositions originales avec quelques pépites traditionnelles de la méditerranée, des mélodies pleines de couleurs qui vous transportent vers une planète de verdure et de fleurs où l’eau n’est pas polluée.

 

Aude Ortiz est l’auteure de ces chansons qui reflètent sa vie, la vie en général, avec ses joies, ses peines, ses surprises. Elle les chante accompagnée de Samir Mouhoubi à la composition, la guitare et la voix, et Claire Gandar au violon. 

 

 



retrouvez aoudé




vendredi 11 juin - cour de l'école


la fabrique à chansons

Pilotée par la Sacem, en partenariat avec les Ministères de la Culture et de l’Education nationale, le réseau Canopé et la Fédération des Lieux de Musiques Actuelles (FEDELIMA), « La Fabrique à Chansons » a pour vocation de mettre la création au cœur de l’expérience musicale de l’enfant. 

 

Les objectifs du projet sont multiples : il permet la rencontre avec les œuvres et les artistes, la fréquentation d’un lieu culturel, mais aussi la pratique artistique. Les élèves ont ainsi pu découvrir la création artistique via un atelier d’écriture de chansons, travailler autour de la prestation scénique et développer la créativité.

Les deux artistes venant des Pyrénées-Orientales, Davy Kilembé et Samir Mouhoubi réalisent  ce projet en lien avec leur spectacle musical jeune public « Je viens d’où tu vas » à l’école de Maury avec la classe CM1/CM2 de Cathy Fargier, avec des ateliers initiant les élèves à l’écriture, la composition et l’interprétation de chansons. 

 

C’est lors d’un concert dans le cadre du Festival Voix de Femmes que les élèves feront découvrir leur création dans des conditions scéniques professionnelles. A la suite de cette restitution, Davy Kilembé et Samir Mouhoubi, feront découvrir quelques extraits  de leur spectacles musical « Je viens d’où tu vas ».


samedi 12 juin - cellier des vignerons


théâtre mu

théâtre d'objets robots et automates JEUNE PUBLIC

Ivan Pommet nous propose sa toute dernière création, un conte de fées moderne qui mélange Pinocchio et Frankenstein, très inspirée d’Edward aux mains d’argent.

 

Un petit être bidouilleur de génie bricole des machines derrière son énorme établi. Un jour, une belle créature entre dans son atelier, elle a besoin d’un réparateur. Il tombe instantanément amoureux et lui propose de revenir le lendemain, mais n’ose la raccompagner à la porte. Il ne se décale de son établi que lorsqu’elle est sortie et dévoile sa silhouette sur roues, dépourvue de jambes. Pour lui plaire, il décide alors d’axer ses recherches sur la construction de jambes mécaniques.

 

En mélangeant théâtre d’objets et acteurs, marionnettes, automates et robots, le Théâtre MU interroge la place des personnes handicapées dans notre société, notre regard sur elles et les notions de métamorphose, solitude et acceptation.

 

MISE EN SCÈNE ET SCÉNOGRAPHIE : Ivan Pommet

AVEC : Agnès Bonnissol et Ivan Pommet

MUSIQUE : Trio Mamiso (Madagascar) et Jean Sébastien Bach (Allemagne)

PRODUCTION : Théâtre Mu

 

 

 

 

 


samedi 12 juin

PLACE MAIRIE - DÉGUSTATION VINS DE MAURY


combo love

Cabaret clownesque et objets

… De et avec ...                               

LOUVALMONDE  Ninon De Graaff  EN COMPAGNIE IMAGINAIRE

SUELLEN STERRING-ROBERTSON  Guilaine Philispart COMPAGNIE LES TRIGONELLES

 

Deux femmes jouent des coudes et se jouent des codes pour vous parler d’Amour, AmooOOr… Elles incarnent tous les rôles, elles imitent tous les accents et vous ouvrent leurs boîtes de pandore : criée publique, théâtre d'objets, musiques, kitsch, costumes et rebondissements.

 

C’est le grand Boum entre Love Story et Louvalemonde, qui donne naissance au Combo Love. Une formule cabaret issue de la rencontre de deux compagnies, unies dans un « Combo Love » pour un spectacle décapant d'énergie et de bonne humeur.

 

Louvalemonde, crieuse publique

Elle met sur le plateau la parole spontanée des spectateurs et joue à se transformer sous l'impulsion du mot qu'elle lit. Elle est l'équilibriste sur la corde tendue entre l'exploit et le fracas, saisit au vol le sublime et le pathétique.

« Ecrivez dans la boîte aux lettres de Louvalemonde : Des mots d’amours, des cris, des joies, des révoltes, des gaudrioles, des foutaises, des folies, des messages importants pour vous, pour le reste du monde, des mots tout court…Elle les criera pour vous sur la place publique… »

 

Suellen STERRING-ROBERTSON

Suellen est cette bonne cousine lointaine qui vient tout droit d’Angleterre avec son Franglish à couper au couteau. Elle confie au public les petits secrets d’une rencontre amoureuse (very lovely) version série rose. Elle y ajoute quelques recettes et anecdotes savoureuses (crunshy) orchestrées par sa maladresse, les quiproquos et sa « bad » compréhension. Un Moment incontournable de tout mariage : délicieusement british et in english for every body of course.


samedi 12 juin - église


trio opale

Le Trio Opale, ensemble à géométrie variable créé en 2012, revient après s'être produit régulièrement dans la région en duo, trio ou quatuor à cordes.

 

Cette formation, composée de Marie-Camille Costaseca, Cécile Teixidor (violons) et Shani Mégret (violoncelle), toutes trois professeurs au Conservatoire de Perpignan vous propose aujourd'hui un programme varié, allant de Joseph Haydn à Franz Schubert ou encore Erno Donahnyi.

 

Ces 3 musiciennes, amies dans la vie de tous les jours souhaitent partager leur passion pour la musique de chambre. Elles se produisent régulièrement au sein de l'Orchestre Symphonique Perpignan Méditerranée ou encore dans divers Orchestres de Chambre en France.

 

Elles s'intéressent également à la musique dite “actuelle” et ont eu le plaisir récemment de partager la scène avec le duo “Electric Octopus Orchestra”, en re-diffusion directe avec un projet de compositions, ré-arrangées pour ce trio à cordes par la violoniste Marie-Camille Costaseca.

 

Aujourd'hui, elles vous proposeront un programme plus classique, mais toujours avec un engagement et une interprétation très personnelle.